Le harceleur de Taylor Swift condamné à 30 mois de prison

Un juge fédéral a condamné le Texan Eric Swarbrick à 30 mois de prison mercredi après qu’il ait plaidé coupable de harcèlement et d’envoi de lettres et de courriels de menace à l’ancien label de Taylor Swift, Big Machine Records, à Nashville, Tennessee.

Eric Swarbrick a reçu la sentence, qui comprend trois ans de liberté surveillée, lors d’une audience à Nashville, mais les conditions ont été convenues par les procureurs dans un accord de plaidoyer que Eric Swarbrick a conclu en 2019.

Selon la plainte, Big Machine Records a commencé à recevoir des lettres de Eric Swarbrick en janvier 2018, demandant au PDG Scott Borchetta de lui présenter Taylor Swift.