Le jour où j’ai perdu ma mère, j’ai perdu une partie de mon âme et je voudrais qu’elle sache à quel point elle me manque

Le chagrin associé à la perte d’un être cher peut être très douloureux, mais chaque personne peut le vivre différemment. Immédiatement après la mort, certains enfants expriment leur tristesse à travers des larmes, d’autres par un état d’isolement total. En effet, le deuil est un processus long et laborieux où les sentiments prennent souvent le pas sur le raison. En proie à de nombreux regrets, nombre de personnes se reprochent alors de ne pas s’être montrées assez démonstratives et affectueuses avec leur maman.

Quelles que soient nos aspirations, une mère est toujours là pour nous montrer qu’elle croit en nous et que nous sommes capables de concrétiser nos rêves les plus fous. Du premier chagrin d’amour aux premières difficultés professionnelles, elle nous accompagne au quotidien pour nous aider à affronter les aléas de la vie et nous réconforter lorsque notre moral est au plus bas. A toute heure de la journée et de la nuit, elle occupe le rôle de pilier indétrônable pour nous aider à aller de l’avant et à nous construire. Sans elle, ce n’est pas seulement une source de réconfort qui nous quitte, c’est notre enfance qui prend fin.

Lire la suite sur @ Incroyable