Le journaliste judiciaire Michel Auger est décédé

MONTRÉAL — Le journaliste Michel Auger, qui s’est fait connaître pour sa longue carrière dans le milieu judiciaire, est décédé, ont rapporté plusieurs médias québécois.

M. Auger a fait ses premières armes au Nouvelliste de Trois-Rivières, en 1964. Il a ensuite travaillé au Montréal-Matin et à La Presse pendant quelques années avant de passer au Journal de Montréal.

Le journaliste a consacré une bonne partie de sa carrière au crime organisé. Dans les années 1990, il a publié plusieurs dossiers sur les rivalités entre les différentes bandes de motards — un sujet délicat qui a failli lui coûter la vie.

Le 13 septembre 2000, en se rendant aux locaux du Journal de Montréal, il a été criblé de six balles dans le dos. Il a finalement survécu à ses blessures et a témoigné de son expérience dans son autobiographie, «L’attentat».