Le nombre de naissance en France a énormément chuté par rapport à l’an dernier

En effet, avec le confinement, on pensait que les couples allaient en profiter pour augmenter la fréquence de leurs rapports et on s’attendait à un « baby-boom » post-confinement ».point 328 |

Cependant, c’est le contraire qui s’est passé car le contexte de crise sanitaire et de forte incertitude a pu décourager les couples de procréer ou les inciter à reporter de plusieurs mois leurs projets de parentalité.point 200 | 1