Le pape François compare l’avortement à « engager un tueur à gages »

Dans une lettre qu’il a envoyée aux manifestants antiavortement dans son pays, le pape François, âgé de 83 ans, a offert son soutien aux femmes qui protestaient contre le droit de choisir, en disant que « le pays est fier d’avoir des femmes comme vous », et qu’il comparait l’avortement lui-même à « engager un tueur pour résoudre un problème ».

« Le problème de l’avortement n’est pas une question de religion, mais d’éthique humaine », a déclaré le pape François dans une lettre manuscrite datée du 22 novembre, selon MailOnline. « Il est bon de poser deux questions : est-il juste d’éliminer une vie humaine pour résoudre un problème ? Est-il juste d’engager un tueur pour résoudre un problème ? »

Lire la suite sur @ Incroyable