Le recomptage demandé par Trump peut-il vraiment changer le résultat?

Le président sortant a lancé des procédures en justice dans le Michigan et la Pennsylvanie pour faire cesser le dépouillement, et entend demander un recomptage des voix dans le Wisconsin. 

C’est le cas actuellement, puisque Joe Biden distance Donald Trump de 0,7%, avec 20.535 voix supplémentaires. Néanmoins, cette marche reste très haute à franchir en cas de recomptage pour le candidat républicain, ainsi que le montre l’histoire électorale américaine de ces vingt dernières années. 

Ces trois exemples concernent l’élection gouvernorale de 2004 dans l’État de Washington, l’élection de l’inspecteur d’État dans le Vermont en 2006, ainsi que les élections sénatoriales dans le Minnesota en 2008. À chaque fois, ce sont moins de 0,050% des voix (moins de 500 bulletins) qui ont fait la différence. Quant aux opérations de recomptage partiel, note FairVote, elles donnent encore moins lieu à des changements de résultats.