L’Egypte interdit les balades à dos d’animaux vers les sites archéologiques

L’Égypte est une destination touristique massive, générant près de 389 milliards de livres égyptiennes pour le PIB en 2018.

L’Égypte étant l’une des sept merveilles du monde, les balades à dos d’animal sont courantes depuis que les pyramides se trouvent au milieu du désert de Gizeh.

Pendant des siècles, les chameaux ont été le seul moyen de transport, mais aujourd’hui, nous avons dépassé l’exploitation des animaux grâce à la disponibilité des moyens de transport modernes.

Une enquête menée par PETA Asia a révélé l’immense souffrance de ces animaux. Les images captées par les représentants ont montré des animaux surmenés et fatigués qui glissaient et tombaient par terre, ainsi que des travailleurs qui fouettaient sans pitié leurs animaux, les poussant à aller toujours plus loin que le point d’épuisement.