Les animaux de compagnie touchés par le variant britannique

Des chercheurs britanniques et français ont découvert que des chats et des chiens avaient contracté le variant B.1.1.7 de la Covid-19, soit le variant britannique. On vous dit tout.

Cette clinique vétérinaire aurait remarqué une hausse des cas de myocardite, inflammation du muscle permettant au cœur de se contracter et de pomper le sang, inhabituels chez les chiens et les chats entre les mois de décembre 2020 et février 2021.

Des signes cliniques “inhabituels chez ces animaux” comme le soulignent les scientifiques dans un communiqué.

Résultat, trois animaux auraient été testés positifs au variant britannique dans cette clinique Londonienne.

Face à cette nouvelle, la Faculté de médecine vétérinaire et de sciences biomédicales de la Texas A&M University, États-Unis, a, elle aussi, lancé des tests RT-PCR chez des animaux montrant des symptômes de myocardite et là encore, le résultat est tombé : un chat et un chien auraient été testés positifs au variant britannique.

Lire la suite sur @ Ohmymag