Les cantines au régime anti-Covid: ils nous racontent leurs déjeuners en solitaire

Mais depuis ce lundi 22 mars, avant même les annonces du ministère du Travail, son supérieur a invité ses employés à prendre leur pause déjeuner en solitaire. Et c’est un peu la déprime. Sur le principe, Nicolas comprend les nouvelles mesures instaurées par le gouvernement. Mais dans la pratique, c’est plus compliqué.

“Qu’est-ce qu’on peut bien faire ?”, se questionne également Jade. Stagiaire dans une start-up toulousaine depuis 4 mois, elle a inauguré la pause déjeuner en solitaire ce mercredi.

Comme Nicolas, sa pause déjeuner lui permettait de prendre l’air. “On est une bonne équipe de stagiaires et, pendant ces moments-là, on en profitait pour se donner des conseils, débriefer sur les tâches qui nous ont été confiées. C’était vraiment important de se retrouver entre nous”.