Les États-Unis autorisent des anticorps de synthèse pour combattre la COVID-19

Le traitement a été développé spécifiquement contre le nouveau coronavirus. D’autres, comme le remdesivir et la dexaméthasone, ont reçu divers niveaux d’autorisation après avoir démontré une certaine efficacité, mais ces molécules existaient avant la pandémie et ont été réutilisées contre le Covid-19.

Un peu plus d’un mois après la demande de l’Américain Eli Lilly, la FDA a accordé une “autorisation pour une utilisation en urgence” au nouveau traitement, sur la base des des résultats d’un essai clinique mené sur 465 adultes non hospitalisés. 

Elle est restreinte aux adultes et enfants de plus de 12 ans, d’au moins 40 kg, et qui ont “un risque élevé de progresser vers un Covid-19 sévère et/ou une hospitalisation”.