Les femmes devraient avoir plusieurs « hommes » pour être épanouies d’après une étude

Bien que la théorie défendant la polygamie repose essentiellement sur le règne animal, les chercheurs ont appliqué des recherches sur l’Homme. Ainsi, l’expérience a été menée en Afrique de l’Ouest et les chercheurs ont pu analyser 20 000 chasseurs-cueilleurs appartenant au peuple Pimbwe pendant 20 ans. De nombreux habitants avaient tendance à succomber à la polygamie, notamment durant la famine. L’étude a permis de démontrer que les femmes pouvaient prendre soin de leurs enfants pendant la pénurie, alors que les hommes avaient du mal à les préserver…

Lire la suite sur @ Arts-culture