Les fumeurs sont-ils plus fragiles face au coronavirus ?

Le coronavirus n’épargne personne. Si le corps médical met en garde les personnes atteintes de diabète, d’obésité ou encore de cancer, qu’en est-il des fumeurs ? Quels risques encourent-ils ? On vous dit tout.

En Chine, les recherches ont été mené dans 552 hôpitaux. 1099 patients infectés par le coronavirus ont été étudiés. Au fur et à mesure des recherches effectuées, les médecins chinois se sont aperçus d’une chose : 21% des patients étaient des fumeurs contre 14% des non-fumeurs. Ce n’est pas tout. Toujours selon cette étude, les cas dits “sévères” (ventilation artificielle, réanimation ou décès) concernaient 14% des fumeurs, contre 5% pour les non-fumeurs.

Lire la suite sur @ Ohmymag