Les internautes réagissent suite à la vente de vibrateurs dans les magasins Dynamite

La sexologue Sylvie Lavallée a donné son avis aussi: « Les gens qui entrent dans cette boutique ne cherchent pas des accessoires érotiques. Ce n’est pas le but premier, ce n’est pas un choix assumé que j’entre et je magasine des objets pour optimiser mon plaisir sexuel (…) Quel est l’angle, l’intention et le but de cette boutique-là face à sa clientèle ? »

Lire la suite sur @ Conneriesqc