Les mamans de plusieurs enfants ont un sommeil plus fragmenté, mais pas les papas

MONTRÉAL — Les mamans de plusieurs enfants rapportent un sommeil plus fragmenté que les mamans d’un seul bébé, mais le nombre d’enfants dans la famille ne semble rien changer à la qualité du sommeil des papas, ont constaté des chercheurs de l’Université McGill.

Un total de 111 parents (54 couples et trois mères monoparentales) ont participé aux travaux que la doctorante Samantha Kenny a réalisés sous la supervision de la professeure Marie-Hélène Pennestri.

Les habitudes de sommeil des participants ont été étudiées pendant deux semaines. Les mamans qui avaient un seul bébé ont rapporté dormir plus longtemps de manière ininterrompue et avoir un sommeil de meilleure qualité que les mamans de plusieurs enfants. Aucune différence n’a été notée chez les papas.