Les marchés aux animaux restent ouverts en Asie du Sud-Est – malgré la pandémie de coronavirus

L’Asie a commencé à assouplir les mesures liées au coronavirus. Cela signifie également que de grands marchés avec des animaux vivants rouvrent – malgré le lien établi avec la Covid-19. Beaucoup de gens pensent que ce type de marchés devraient être interdits une fois pour toutes. 

La pandémie est liée à un marché aux animaux à Wuhan, en Chine. Nous sommes tous conscients des conséquences. 

Sur les marchés aux animaux, les animaux vivants et morts sont maintenus proches les uns des autres dans des conditions très insalubres, dans des cages beaucoup trop petites. 

Trois nouvelles maladies infectieuses sur quatre proviennent d’animaux. Bien que le commerce de certaines espèces sauvages en Chine ait cessé, d’autres pays asiatiques n’ont pas emboîté le pas, écrit TV4.

Lire la suite sur @ incroyable.cc