« Les origines de la beauté » montrent l’ampleur réelle de la diversité humaine en 30 portraits sublimes

La beauté n’a ni nationalité ni race. Et bien que notre monde évolue lentement vers un endroit où cette affirmation est acceptée par tous, une partie de notre société a toujours besoin qu’on lui rappelle cela. C’est exactement la mission du projet Les origines de la beauté, qui met en lumière la diversité ethnique de l’humanité à travers de magnifiques portraits de femmes de différents groupes ethniques à travers le monde.

Ce projet artistique et documentaire à but non lucratif a été lancé en 2012 par Natalia Ivanova, photographe, productrice et documentariste russe basée à Paris, et se poursuit toujours. Pour prouver que nous vivons dans un monde riche, beau et diversifié, et que cela ne changera jamais, elle a choisi le langage universel de la beauté. Le projet cherche à contribuer à l’harmonisation et au renforcement de la tolérance dans les relations interethniques par la recherche de la beauté chez chaque peuple, par une attention égale à chaque ethnicité, par le respect et l’intérêt positif pour les particularités de chacun.