Les restaurateurs demandent l’heure juste à François Legault

MONTRÉAL — Les restaurateurs demandent l’heure juste au premier ministre du Québec, François Legault. Ils disent se sentir trahis après avoir adapté leurs salles à manger lors de la première vague de la pandémie et réclament le droit d’accueillir des clients à nouveau.

Dans une lettre ouverte adressée au premier ministre, l’industrie de la restauration observe que la pause de 28 jours, imposée le 1er octobre dans les régions de Montréal et de Québec, tire à sa fin et qu’elle a besoin de prévisibilité pour relancer ses activités.

Depuis, plusieurs autres régions de la province ont aussi basculé en zone rouge, selon le niveau d’alerte décrété par le gouvernement, ce qui a entraîné la fermeture de nombreuses autres salles à manger.