Les scientifiques obtiennent le feu vert pour ressusciter les morts avec des cellules souches

Assez controversée au sein de la communauté scientifique du fait du caractère éthique de cette expérience se révélant sans fondement scientifique, cette étude intitulée « Reanima » implique d’implanter dans le cerveau du patient, des  cellules souches issues du patient et de traiter la moelle épinière à l’aide de perfusions de produits chimiques et de techniques de stimulation nerveuse avec l’espoir de réanimer le cerveau et stimuler l’activité nerveuse…

Lire la suite sur @ Arts-culture