Les sociétés de transport public alertent le gouvernement : Ils ne seront pas prêts le 11 mai

Dans une lettre envoyée au Premier ministre, les patrons des sociétés de transport avertissent le gouvernement que le secteur n’est pas prêt pour le redémarrage en toute sécurité prévu pour le 11 mai.

Toutefois, les dirigeants et dirigeantes des principales sociétés de transport public alertent le Premier ministre dans une lettre, qu’ils ne seront pas prêts à cette date et réclament une aide du gouvernement.

Les signataires de cette lettre, dont Jean-Pierre Farandou (SNCF), Catherine Guillouard (RATP), Patrick Jeantet (Keolis) et Aduoard Hénaut (Transdev) écrivent : « Après plusieurs jours de travail et de concertation avec l’ensemble des parties prenantes, il apparaît que les transporteurs ne disposent pas, aujourd’hui, des moyens humains et des matériels de nature à satisfaire à une telle obligation ».