Les vacances de Pâques avancées pour limiter la circulation du Covid-19 ?

Face à la flambée épidémique en Île-de-France, l’exécutif envisagerait d’avancer les vacances scolaires de la région au 2 avril.

“Si on devait prendre la décision d’avancer les vacances, cela pourrait nous permettre de sauver la face, confiait mercredi ce même conseiller de l’exécutif. On ne toucherait alors pas au totem que représente la fermeture des écoles. Car le problème, quand vous fermez les écoles, c’est que vous ne savez jamais quand vous allez les rouvrir.”