L’inquiétant retour à l’hôpital des malades du coronavirus, plusieurs mois après la contamination

Certains patients censés être “guéris” du coronavirus, retournent à l’hôpital plusieurs mois après l’infection. Zoom sur ce phénomème alarmant.

Une étude récente menée auprès de 48 000 Britanniques, guéris du coronavirus après un séjour à l’hôpital, met en exergue un taux de réhospitalisation et de décès particulièrement conséquent.

Sur les patients examinés, près d’un tiers ont dû repasser par la case “hôpital” dans les 4 mois qui ont suivi leur première infection.

D’après la revue Seizure : European Journal of Epilepsy, des scientifiques se sont concentrés sur les anormalités détectées par électroencéphalogramme sur le cerveau de patients atteints de coronavirus.

Selon l’étude, les pertes d’oxygène et les problèmes cardiaques causés par le coronavirus pourraient indirectement causer les symptômes mis en avant.

Lire la suite sur @ Ohmymag