L’Italie semble éviter la deuxième vague de Covid-19 en Europe

Alors que la France a signalé un nombre record de 16 096 nouvelles infections au Covid-19 jeudi et l’Espagne plus de 10 000, le nombre de cas en Italie est resté pendant des semaines inférieur à 2 000.

L’Italie a effectué moins de tests — environ 120 000 par jour, contre 180 000 pour la France — mais pas assez pour expliquer la forte différence entre les nouvelles infections.

Les experts soulignent surtout le succès d’un confinement sévère et prolongé, combiné à un traumatisme collectif.

« L’épidémie a frappé l’Italie plus tôt… et elle a immédiatement mis en place un plan de confinement très dur« , a déclaré à l’AFP le professeur Massimo Andreoni, expert en maladies infectieuses à l’hôpital de Tor Vergata à Rome.