Maltraitance animale ou abandons : Des chiffres qui augmentent chaque année

Une étude a révélé que le nombre de condamnations dû à de la maltraitance animale ou des abandons ne cesse d’augmenter.

L’étude indique également que dans 80 % des cas, il s’agit d’hommes, essentiellement majeurs. L’ONDRP affirme qu’un tiers des mis en cause ont indiqué être « sans profession, chômeur ou demandeur d’emploi ». Pour les autres cas, ce sont des retraités (15 %), des personnes scolarisées ou étudiants (7 %) ou encore des agriculteurs exploitants (7 %).

Le nombre de condamnations ne cesse d’augmenter. Entre 2007 et 2017, il est passé de 70 à 110, soit une hausse de 57 %. L’ONDRP remarque : « Cette hausse a été particulièrement forte à partir de 2015, date à laquelle les animaux ont été reconnus comme des êtres vivants doués de sensibilité dans le Code civil ».