Ne t’inquiète pas de grandir sans un père : tu pourras toujours compter sur moi, ta maman

Je t’offre cette lettre dans l’espoir que tes craintes s’apaisent. Dans l’espoir que tu comprennes que grandir sans avoir un père auprès de toi, ce n’est pas si grave, même si ça peut rendre triste ou mettre en colère.

Je savais que tu méritais une meilleure enfance que moi, même si celle-ci avait été convenable. Moi, je voulais que la tienne soit fantastique, qu’elle soit incroyable.

L’un de ces changements a été de laisser partir ton père, car je savais que ce petit garçon que j’aimais alors ne se transformerait jamais vraiment en homme. Pas dans les temps en tout cas. Et il ne m’a pas arrêtée.

Lire la suite sur @ Incroyable