Nicolas Sarkozy: le parquet a requis 4 ans de prison dont 2 avec sursis dans « l’affaire des écoutes »

L’ancien haut magistrat Gilbert Azibert et l’avocat de l’ex-chef d’Etat, Thierry Herzog, ont eu les mêmes peines pour avoir été impliqués dans cette affaire.

En effet, le magistrat Gilbert Azibert aurait informé Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy, de l’évolution de son pourvoi en cassation et en échange, il rêvait d’un poste à Monaco. Dans l’échange téléphonique, on entend Nicolas Sarkozy dire à Thierry Herzog « je l’aiderai, appelle-le, je le ferai monter parce que je verrais le prince« .