« On a perdu le contrôle » : les élus des départements confinés montent au créneau et réclament des mesures plus fortes

Des chiffres qui font craindre au gouvernement une saturation des services de réanimation, lesquels sont déjà soumis à une extrême pression. Les trois départements cités rejoignent donc la liste des 16 départements déjà soumis à un confinement depuis samedi dernier. Parmi ces territoires : l’ensemble de la région parisienne, les Hauts-de-France, les Alpes-Maritimes et une partie de la Normandie.

« On dépasse les limites, la réanimation est complètement saturée », s’alarme de son côté Alain Lassus, président du département de la Nièvre. Pour l’élu qui se confie à l’AFP, on a « perdu le contrôle de la situation (…) Il aurait fallu confiner probablement dès fin février ».

Lire la suite sur @ Lescrieursduweb