On lui perfore sa paroi du cerveau par accident lors d’un test PCR !

Parmi les tests sur le marché, les PCR sont les plus recommandés. Ils peuvent impressionner avec la fameuse longue tige qui s’enfonce dans le nez, mais ils s’avèrent redoutables pour détecter au plus vite si oui ou non une personne est porteuse du virus.

La patiente a malheureusement développé une encéphalocèle, c’est-à-dire que les parois de son cerveau s’étendaient vers les fosses nasales. Cela pourrait justifier pourquoi le test a mal tourné. Depuis, le problème a été soigné.

Lire la suite sur @ Ohmymag