“‘On ne peut pas rêver d’un monde meilleur si l’on continue de maltraiter les enfants” : Célia Grincourt s’exprime sur les violences éducatives

A l’occasion de la journée de la non-violence éducative ce vendredi 30 avril, Célia Grincourt, fondatrice du podcast “La force de la non-violence” est revenu pour Gentside sur la mal-traitance faites aux enfants et ses répercussions sur la société.

A l’occasion de la journée de la non-violence éducative en ce vendredi 30 avril, Célia Grincourt, fondatrice du podcast “La force de la non-violence” dresse le lourd bilan chiffré de la mal-traitance faites aux enfants.

A sa création en 2004, la journée de la non-violence éducative s’appelait “Ensemble contre la fessée” : ” Parce que la fessée était une violence invisible ” explique Célia Grincourt. ” Les gens pensaient que la fessée, ce n’était pas taper. Cela a permis de mettre en exergue le fait que l’on frappe les enfants en donnant une fessée. Petit à petit, ça a pu montrer que la violence éducative est souvent invisible. ”

Lire la suite sur @ Gentside