Pakistan : pendant la pandémie, des chômeurs ont été embauchés pour planter des arbres

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’un projet ambitieux au Pakistan visant à planter 10 milliards de nouveaux arbres.

« À cause du coronavirus, toutes les villes ont fermé et il n’y a plus de travail. La plupart d’entre nous, qui parions quotidiennement, ne pouvaient pas gagner leur vie », a déclaré à la TRF un ouvrier du bâtiment nommé Abdul Rahman.

Bien que le salaire de Rahman, qui est de 500 roupies (3 dollars) par jour, soit environ la moitié de ce qu’il aurait pu gagner « dans un bon jour » en tant qu’ouvrier du bâtiment, il a dit que c’était suffisant pour s’en sortir.

« Nous avons tous maintenant un moyen de gagner à nouveau un salaire quotidien pour nourrir nos familles », a-t-il dit au TRF.