Par peur de la COVID-19, un Américain s’est réfugié trois mois dans un aéroport

Aditya Singh serait arrivé par un vol de Los Angeles, où il réside habituellement, le 19 octobre dernier. Ce n’est que près de trois mois plus tard qu’il a été repéré par deux employés de l’aéroport, qui ont prévenu la police, a rapporté le journal. Le Californien portait alors autour du cou un badge d’identité appartenant à un membre du personnel de l’aéroport. Il a expliqué aux employés avoir eu “trop peur du coronavirus” pour rentrer chez lui à Los Angeles, avant d’être placé en garde à vue. Il aurait tenu tout ce temps-là en demandant de l’aide aux voyageurs de l’aéroport, notamment pour se nourrir.