Paris teste un radar sonore pour verbaliser les deux-roues trop bruyants

La capitale française s’est portée volontaire pour tester un nouveau modèle de radar sonore, nommé « Méduse ». Cinq micros et une caméra à 360° qui est capable d’identifier puis de verbaliser les deux-roues trop bruyants.

Bruitparif a développé ces radars pour lutter contre la pollution sonore. D’après une enquête réalisée en 2016 par le Crédoc pour Bruitparis, les scooters et motos sont, après le voisinage, la deuxième cause de nuisance sonore à Paris.

En effet, une étude datant de février 2019, publié par la région Île-de-France, à propos de l’impact sanitaire du bruit des transports dans les zones densément peuplées de la région indique que la nuisance sonore ferait perdre 10,7 mois de vie en bonne santé.