Pas de retour à l’équilibre budgétaire avant 2025-2026 au provincial

C’est ce qu’a confirmé le ministre des Finances, Eric Girard, lundi, à l’occasion d’une séance d’étude parlementaire portant sur la situation des finances publiques, à la demande des partis d’opposition.

Sur le plan des finances publiques, l’année 2021 «sera difficile», a convenu le ministre, bombardé de questions pendant 90 minutes par les élus des partis d’opposition. Il n’a pas caché qu’en particulier «les six prochains mois vont être difficiles», disant s’attendre à une reprise économique «vraiment, vraiment faible» l’an prochain.

Il a réaffirmé que le déficit pour l’année en cours devrait atteindre les 15 milliards $, un sommet historique.

L’exercice a permis une fois de plus de confirmer que, chaque jour davantage, la pandémie de coronavirus creuse un trou financier, qui demandera beaucoup de temps à combler.