Pédale!, une sortie du placard en roman graphique

Ludovic Piétu est né en 1978 dans un petit village de Loir-et-Cher, en France. «J’ai fait mon coming-out à 23 ans», raconte-t-il. «C’est le temps qu’il m’a fallu pour trouver le courage.»

Depuis, il a le plus souvent croisé des oreilles attentives, curieuses de comprendre sa sortie du placard.

Chaque fois, il a pris soin de répondre à toutes les questions, de lever des ambiguïtés, de clarifier le vocabulaire. «Par exemple, je n’ai pas “choisi” d’être homosexuel, c’est quelque chose qui m’est tombé dessus, mais je fais avec, et j’essaie même d’en être fier.»

«Pédale!», c’est le verbe pédaler à l’impératif, une injonction faite à soi-même d’avancer pour ne pas tomber. «Pédale!», c’est aussi une insulte facile qui met une étiquette sur une différence montrée du doigt et moquée.

Lire la suite sur @ L\'express