Piratage : Des hackers affirment détenir des informations sur Donald Trump et réclament 42 millions de dollars

L’attaque contre le cabinet d’avocats Grubman Shire Meiselas & Sacks – dont la liste de clients comprend des artistes de la musique, des acteurs et des personnalités de la télévision, des stars du sport et des sociétés de médias et de divertissement – a été menée par un groupe appelé « REvil », également connu sous le nom de « Sodinokibi ».

Après avoir sommé la firme de verser une rançon de 21 millions de dollars le jeudi 7 mai, les pirates ont dévoilé 2,4 GO de fichiers “contenant des documents juridiques de Lady Gaga, dont la plupart étaient des contrats pour des concerts, du merchandising et des apparitions à la télévision” explique ZDNet. Sans réponse de la firme, les hackers ont doublé le montant de cette rançon qui s’élève désormais à 42 millions de dollars.

Lire la suite sur @ Vonjour