Pour Kengo Kuma, l’architecture doit être un lien entre l’homme et la nature

L’homme a longuement réfléchi à sa pratique et estime que l’architecture ne doit plus dominer son environnement mais cohabiter avec celui-ci, être le lien entre la nature et l’homme.

Profondément touché par les dérèglements climatiques, il explique, dans son livre L’architecture naturelle, vouloir abandonner l’acier et le béton pour repenser la structure des villes et renouer avec la nature…

Lire la suite sur @ Arts-culture