Pour lutter contre l’islamisme radical Marine Le Pen exige « une législation de guerre »

Depuis le siège du Rassemblement National, elle a violemment pointé du doigt l’inaction des pouvoirs publics depuis plusieurs années et a demandé la mise en place rapide d’une « législation de guerre » pour lutter contre « la dérive sectaire d’un Islam politique et de son idéologie criminelle, l’islamisme« .

Marine Le Pen a déclaré: « L’islamisme est une idéologie belliqueuse dont le moyen de conquête est le terrorisme. Puisque le terrorisme est un acte de guerre, il exige une législation de guerre. Cette législation d’exception sera conforme à l’état de droit, elle sera dirigée contre les terroristes, n’affectera aucunement les libertés publiques des citoyens, mais au contraire, les garantira ».