Pourquoi est-ce plutôt “bon signe” de perdre le goût et l’odorat quand on contracte le virus ?

Selon une étude européenne, le symptôme de la perte du goût et de l’odorat serait plutôt bon quand on contracte le coronavirus. Voici pourquoi ?

Parmi eux la fièvre, la toux, les maux de tête, la fatigue extrême mais aussi la perte brutale du goût et de l’odorat. Pourtant, ce dernier symptôme lié au virus pourrait être plutôt bon signe.

Explique le médecin et journaliste Damien Mascret sur le plateau du 20 Heures de France 2 ce mercredi 23 septembre. Selon une étude européenne cette perte du goût et de l’odorat serait la preuve d’une forme plus modérée du virus.

Ainsi, au lieu de s’attaquer aux poumons, le coronavirus fait des dégâts dans les fosses nasales en provoquant une inflammation. Puis, il remonte jusqu’aux nerfs olfactifs (bulbe olfactif) pour poursuivre sa course jusque dans le cerveau.

Lire la suite sur @ Ohmymag