Pourquoi la carte “vert” et “rouge” de déconfinement aurait un “effet pervers” ?

La carte de déconfinement de la France a été dévoilée, avec elle des questions se posent. Pour cet épidémiologiste cette dernière aurait certains “effets pervers”. Explications.

L’évolution des couleurs se base sur trois critères : le taux de cas nouveaux dans la population sur une période de sept jours, la capacité du système hospitalier à avoir pu se remettre de cette première vague de cas et le niveau de préparation de chaque territoire pour pouvoir tester les personnes qui présenteront des symptômes du Covid-19.

Invité sur le plateau de C à Vous, Martin Blachier, épidémiologiste, médecin et PDG de Public Health Expertise est revenu ce mardi 5 mai sur les mesures de déconfinement envisagées et en particulier cette fameuse carte.

Lire la suite sur @ Ohmymag