Près de 1000 robes pour enfants confectionnées avec des taies d’oreillers

Des femmes du Nouveau-Brunswick fabriquent des robes pour les enfants des pays en voie de développement à partir de taies d’oreillers. Le projet, qui ne devait durer qu’une année, se poursuit depuis plus de 10 ans.

C’est à la suite de la visite de Shirley Welling, de Shédiac, qui voulait apprendre à faire des couvertures en tricot de type «afghan» en tissage suédois, que Jackie LeBlanc, de Memramcook a entendu parler du projet de fabrication de robes.

«En voyant que j’avais une machine à coudre, elle m’a demandé si je faisais de la couture. Je venais d’avoir ma machine et je n’étais pas encore trop familière avec», explique-t-elle.

Lire la suite sur @ L\'express