Près de 80 000 aînés au Québec ont vécu de la maltraitance, d’après un rapport de l’ISQ

MONTRÉAL — Derrière les portes closes: près de 80 000 aînés québécois vivant à domicile ont rapporté avoir vécu de la maltraitance au cours de l’année précédente.

C’est ce que révèle l’«Enquête sur la maltraitance envers les personnes aînées au Québec 2019 – Portrait de la maltraitance vécue à domicile», publiée mercredi par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Il s’agit de la première enquête à ce sujet ayant généré des résultats représentatifs de cette population au niveau provincial, soutient l’Institut. 

C’est la maltraitance psychologique qui a été rapportée le plus souvent, soit par un peu plus de 60 000 aînés. Il est notamment question ici de chantage affectif, de manipulation, d’humiliation, d’infantilisation, de menaces et de surveillance exagérée des activités.