Prochaine phase de la bataille COVID-19: des tests de masse ciblés

Cette lenteur bureaucratique est emblématique de la réponse du gouvernement face à la COVID-19. Plus précisément, la solution unique qui ne s’ajuste pas aux nouvelles données et aux nouveaux faits sur le terrain. Après tout, il était peut-être logique de stocker des tests au début de la pandémie quand il y avait une pénurie, mais aujourd’hui, ces millions de tests accumulant la poussière pourraient être utilisés pour éviter précisément le type d’épidémie le plus meurtrier, à savoir celles qui se produisent dans les résidences de personnes âgées et environnements de soins similaires.

Au lieu d’adopter des règles rigides qui dissipent des ressources limitées, nous devons faire une évaluation minutieuse des endroits où les restrictions ont le plus d’impact et où les tests rapides peuvent être mieux utilisés pour repousser les épidémies. Cela pourrait signifier, par exemple, un effort concentré pour fournir des tests rapides abondants, sur un calendrier régulier et indépendamment des symptômes, aux soignants et aux agents de santé interagissant avec les personnes âgées ou les plus à risque.