Prochaine rentrée scolaire: les classes virtuelles pourraient rester en option

Le printemps n’est pas encore arrivé, encore moins la rentrée scolaire de septembre 2021, mais avec tout ce qu’a vécu le milieu de l’éducation depuis un an, force est d’admettre qu’il vaut mieux prévenir… tout en faisant tout pour guérir de la CoViD-19.

De plus, ce conseil scolaire entend faire preuve de souplesse auprès des parents. Même si un enfant était inscrit à l’AAV, il aurait la liberté de revenir en classe en courant d’année. Cette flexibilité est importante aux yeux du CECCE afin que les familles choisissent ce qui est le mieux pour leurs rejetons.

«Nul ne sait ce que les prochains mois nous réservent et les parents baseront leur décision sur la situation du moment», poursuit Mme Lachance. Selon elle, ce ne sera pas une décision prise à la légère. Ce sera beaucoup fait en fonction de la situation familiale.

Lire la suite sur @ L\'express