Qatar : Des passagères forcées de subir un examen gynécologique à l’aéroport

Les femmes ont été contrôlées pour détecter des signes de naissance récente après qu’un nouveau-né ait été trouvé abandonné dans des toilettes de l’aéroport international de Hamad.

Le Qatar applique la loi islamique qui punit sévèrement les femmes qui tombent enceintes hors mariage.

Les recherches ont été mises en lumière lorsque des femmes australiennes ont pris la parole. Les femmes d’autres pays ont également été examinées. Une passagère française a également été affectée.

Toutes les femmes adultes du vol Qatar Airways ont dû débarquer pour être fouillées, ont déclaré deux des femmes à l’Australian Broadcasting Corporation (ABC).

Treize femmes australiennes ont été conduites à une ambulance sur le tarmac et on leur a dit d’enlever leurs sous-vêtements avant d’être examinées, selon les rapports.