Quand la vie est une mélodie inachevée chez André Aciman

J’ai rarement trouvé un roman aussi difficile à recenser que Trouve-moi, d’André Aciman qui a connu un succès international avec Appelle-moi par ton nom. Et cela tient au fait que «nos existences ne sont rien de plus que des excavations qui s’étagent à des niveaux toujours plus profonds que nous le pensons».

Lorsque l’histoire commence, cinq ans se sont écoulées depuis la fin de l’éclatante relation amoureuse entre Oliver et Elio. Le père de ce dernier prend le train pour lui rendre visite à Rome. Il rencontre une femme à la fois délicate et impulsive qui a toujours une tempête bouillonnant dans sa tête. C’est le coup de foudre.

Lire la suite sur @ L\'express