Quand mon amie a emménagé provisoirement chez moi, je n’aurais jamais cru tomber amoureuse d’elle

Après mon divorce, mes enfants et moi avons emménagé dans une nouvelle maison, où nous avons pris plaisir à repeindre les murs dans des coloris sombres, à accrocher des œuvres d’art trouvées à la déchetterie et à bricoler les meubles qu’on nous donnait.

J’ai aménagé une pièce en bureau dans le sous-sol, mais il s’est avéré que je n’avais pas besoin de cet espace pour travailler, puisque je vivais seule la moitié du temps. Quand mon amie Stace, elle aussi en plein divorce, a eu besoin d’un point de chute, j’ai libéré ce bureau inutilisé, puis emprunté un lit à mes parents pour transformer la pièce en chambre d’ami. J’avais passé près d’un an chez mes parents, à dormir sur un matelas pneumatique, et je savais qu’elle avait besoin d’un peu de temps pour économiser de l’argent afin de louer un appartement et rembourser ses dettes.