Québec et Ottawa exhortés à adopter le «Principe de Joyce»

Sipi Flamand croit qu’il est grandement temps que le gouvernement du Québec garantisse aux Autochtones un accès égal et sans discrimination aux soins de santé.

Le vice-chef de la communauté atikamekw de Manawan, près de Joliette, a participé à l’élaboration d’une liste de recommandations soumises lundi aux gouvernements québécois et canadien sur la façon de lutter contre le racisme systémique dans les services de santé et les services sociaux.

Cet appel à l’action, connu sous le nom de “Principe de Joyce”, vise à garantir “des systèmes de santé et de services sociaux plus sécuritaires et exempts de discrimination pour les Autochtones à travers le Québec et le Canada”.