Querelle fédérale-provinciale autour de l’approvisionnement des vaccins

OTTAWA — Les premiers ministres des provinces augmentent la pression sur Ottawa afin d’obtenir davantage de doses des précieux vaccins des compagnies Pfizer et Moderna qui leur permettront d’accélérer la vaccination contre la COVID-19.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a lancé les hostilités plus tôt cette semaine en accusant les provinces de laisser des doses dans les congélateurs. Les provinces répliquent que c’est au gouvernement fédéral de leur fournir davantage de doses pour vacciner les Canadiens.

L’accélération de la vaccination devait être à l’ordre du jour, jeudi, lors de la première rencontre fédérale-provinciale de l’année.

Tard jeudi, un responsable a simplement déclaré que le premier ministre Justin Trudeau avait offert tout le soutien que le gouvernement fédéral pouvait fournir pour déployer les vaccins le plus rapidement possible à mesure que les livraisons augmenteront au cours des prochaines semaines.