Qui était le fils illégitime d’Alain Delon ?

Fils de la chanteuse allemande Nico du groupe The Velvet Underground et d’Alain Delon -qui ne l’a jamais reconnu- Ari Boulogne a vécu une existence pas comme les autres.

Une vie qui a longtemps été sous le signe de l’errance et de l’enfer. Tout part de la décadence de sa mère, Nico, qui dilapide son argent et sombre dans la drogue et l’alcool, devenant toxicomane, et emportant son fils dans son sillage, comme il l’expliquait au JDD :

Nico, sous l’emprise du crack, meurt en 1988, en tombant de vélo. Orphelin, Ari continue sa descente aux enfers : il multiplie les passages en hôpital psychiatrique et devient même SDF. Ce n’est qu’en 1993 qu’il se sort du cauchemar de la drogue, au terme d’une ultime cure de désintoxication. En 1999, il devient le père d’un petit Charles et continue sa rédemption.

Lire la suite sur @ Ohmymag