Refus du port du masque : Deux chauffeurs de bus ont été agressés en 3 jours

À Dijon et à Orléans, deux chauffeurs ont été agressés par des passagers qui refusaient de porter un masque, pourtant obligatoire dans les transports en commun.

En trois jours, deux chauffeurs ont été agressés à Orléans et à Dijon par des passagers qui refusaient de porter un masque. Deux événements qui rappellent l’agression mortelle du chauffeur de bus à Bayonne, décédé le 10 juillet.

Le parquet d’Orléans explique : « Il (l’agresseur présumé, NDLR) monte dans le bus au niveau de la gare routière.point 113 | Le chauffeur lui fait remarquer que le port du masque est obligatoire.point 172 | Il remonte alors son T-shirt au niveau de son visage et se dirige vers le fond du bus.point 241 |