Rentrée des classes : Plusieurs associations de pédiatres sont favorables au retour à l’école

La rentrée des classes le 11 mai inquiète bon nombre de parents. Pourtant, plusieurs associations de pédiatres sont favorables à ce retour à l’école, sous certaines conditions.

L’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) et le Groupe de pathologie infectieuse pédiatrique (GPIP), assurent dans un communiqué commun que « le port d’un masque dans les crèches, les écoles maternelles et primaires pour les enfants sans pathologie sous-jacente grave n’est ni nécessaire, ni souhaitable, ni raisonnable ».point 318 |

Ils jugent néanmoins que « le port de masque pour les adolescents ainsi que pour les adultes en charge d’enfants peut être envisagé ».point 120 | 1

Ces instances poursuivent avec des chiffres : « Les données pédiatriques disponibles sont rassurantes : depuis le début de l’épidémie en Europe, peu d’enfants ont été touchés et les formes sévères ont été exceptionnelles.point 331 |